18 avril – Message 5bis – Cierge pascal

Accueil du cierge pascal et bénédiction de l’eau baptismale


  1. Accueil du nouveau cierge pascal

Le premier dimanche où les célébrations publiques seront à nouveau autorisées. Juste avant le début de la célébration, le prêtre et ceux qui l’assistent, se rassemblent à l’arrière de l’église, au portail. S’il y a un diacre, ce dernier porte le cierge pascal allumé.

Avant le début de la procession d’ouverture, le prêtre prononce les paroles suivantes ou des paroles similaires :

Frères et sœurs, c’est une grande joie d’être à nouveau réunis en ce lieu. Nous n’avons pu depuis le 14 mars, célébrer notre union à Dieu et entre nous au travers des signes liturgiques. Nous étions unis par la prière, par des signes d’attention et de soins aux autres. Nous étions en contact avec beaucoup grâce aux médias sociaux, aux célébrations télévisées et radiophoniques.

Les contacts physiques spontanés comme une poignée de main, un baiser, une accolade nous ont

cependant manqué et nous avons aussi vécu un jeûne obligatoire dans notre participation à la liturgie. Nous voici à nouveau réunis ici, pour célébrer la Pâque de Jésus et nous laisser reconstruire comme son corps vivant. Dans la lumière nouvelle de ce cierge de Pâques, nous saluons Jésus-Christ, Lumière du monde, qui par sa résurrection de la mort, a vaincu le mal et les ténèbres. Saluons cette lumière du Christ avec grande joie et prions :

Le prêtre se tourne vers le cierge pascal et prie.

Seigneur Dieu, que cette lumière devienne source de vie pour notre communauté,

source d’espérance pour nous qui prenons un nouveau départ aujourd’hui,

source d’amour pour tous ceux qui partagent notre joie de Pâques.

Aide-nous à rester fidèles à ce que nous recevons aujourd’hui, par le Christ notre Seigneur.

Après cette prière, débute la procession d’entrée, tandis que la communauté et le chœur entonnent un chant d’entrée adéquat. Lorsque le prêtre et ceux qui l’assistent arrivent à l’avant, le cierge pascal prend une place centrale dans le lieu liturgique et les autres cierges(autel, ambon) y sont allumés.

  1. Bénédiction de l’eau baptismale

Arès le signe de la croix et l’accueil, on remplace le rite pénitentiel par la bénédiction de l’eau et l’aspersion, mémorial du baptême.

Le prêtre dit :

Frères et sœurs,

prions humblement le Seigneur notre Dieu,

qu’Il bénisse cette eau qu’Il a créée et qu’Il nous en asperge en souvenir de notre baptême.

Qu’Il nous aide à rester fidèles à l’Esprit que nous avons reçu.

Après un court silence, il poursuit mains jointes :

Dieu éternel et tout-puissant,

Tu as voulu que l’eau, source de vie et de toute purification,

nous régénère aussi intérieurement et nous fasse le don de la vie éternelle.

Nous t’en prions : bénis cette eau +par laquelle nous voulons être fortifiés en ce jour du Seigneur.

Renouvelle en nous la source de ta grâce, l’eau vive qui nous protège de tout mal en corps et en esprit. Que nous venions à Toi avec un cœur pur et recevions ton salut. Par le Christ notre Seigneur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :