Pépite de Brigitte

En ce 28 avril, nous fêtons saint Louis-Marie Grignion de Montfort. Et le 29 avril, c’est au tour de sainte Catherine de Sienne. Nous saisissons l’occasion de vous présenter ces deux grands témoins.

 

20200415111443_00006

Louis-Marie Grignion de Montfort. Hasard du calendrier, cette fête se place juste avant le mois de mai, mois de Marie… Or Marie tient une place particulière dans le cœur et la prédication de saint Louis-Marie, puisque Louis Grignion se consacra à elle lors de sa communion en adjoignant son nom au sien et avait cette devise : À Jésus par Marie. Contemporain du Roi-Soleil et de cette société clivée entre riches et nobles soucieux de leurs privilèges et très pauvres oubliés, saint Louis-Marie souffrit de beaucoup d’incompréhension mais s’en remettra sans cesse à la Providence, acceptant les croix sur son chemin. Il vivait de rien, écrivait des cantiques et des ouvrages spirituels et surtout il avait un cœur de missionnaire et sillonnait à pied l’ouest de la France attentif aux plus démunis et soucieux de nourrir les âmes. Son itinéraire spirituel est bien détaillé dans la biographie écrite par le Père Max Vilain.

  • À pas de géant – Saint Louis-Marie Grignon de Montfort – M. Vilain – Ed. Apostolat marial montfortain – 1994

Voici deux extraits d’ouvrages de saint Louis-Marie pour inspirer notre prière de ce mois de mai :

« Tout se réduit à trouver un moyen facile pour obtenir de Dieu la grâce nécessaire pour devenir saint… Et je dis que pour trouver la grâce de Dieu, il faut trouver Marie » dans Le secret de Marie.

« Un homme obéissant et soumis à la divine Marie… avancera à pas de géant vers Jésus-Christ » dans Traité de la vraie dévotion à la Sainte Vierge.


20200415111443_00007Catherine de Sienne est née en 1347 dans un XIVème siècle tourmenté : peste, luttes féodales, guerre de cent ans, anarchie des Etats, division dans l’Église, … En ce 29 avril, jour de sa fête, confions-lui notre monde troublé par la pandémie. En effet en son temps troublé, Catherine était habitée par une vision foncièrement optimiste de l’homme et par une foi vive en la Providence. Elle savait n’exister que par Dieu, elle n’avait qu’une passion : obtenir la miséricorde de Dieu, pour elle, pour l’Eglise et pour le monde.

Catherine fut saisie par le Christ dès ses 6 ans et dès ce moment cherche le lieu idéal pour se mettre en présence du Seigneur. Ses parents étant opposés à son projet de vie lui enlèvent tout lieu propre où se retirer pour prier. Elle s’invente alors une « cellule intérieure » que personne ne peut lui retirer : La « cellule de la connaissance d’elle-même en Dieu et de Dieu en elle ».  Jusqu’à ses vingt ans elle cherche sa voie puis se sent appelée à quitter sa réclusion et à vivre sa vocation dans la mission : elle soigne les malades, secourt les pauvres : « À moi, dit le Christ à travers ses écrits, vous ne pouvez rendre un tel amour que je vous ai témoigné, mais je vous ai donné la médiation du prochain afin que vous fassiez pour lui tout ce que vous ne pouvez pas faire pour moi. »

Elle a surtout à cœur le soin des âmes, en ville et dans les monastères et désire aussi la réforme de l’Église divisée entre ses deux papes. Vers 1373, elle commence, elle, la femme, laïque et illettrée, ses prédications publiques et ses négociations pour la paix. Forte de sa « cellule intérieure » qu’elle peut emporter partout avec elle, sa vie devient un éternel voyage : auprès des pauvres, dans les hôpitaux ou les châteaux, dans les villes révoltés de Toscane mais aussi à Avignon ou Rome au chevet de l’Église.

Elle sera canonisée en 1461 par Pie II et proclamée Docteur de l’Église en 1970 par Paul VI.

  • Prier 15 jours avec Catherine de Sienne – Ch. van der Plancke et A. Knockaert – Nouvelle cité. Comme tous les ouvrages de la collection Prier 15 jours avec…, ce livre propose  de cheminer pendant 15 jours à la suite de Catherine de Sienne, en découvrant sa spiritualité et ce qu’elle peut nous inspirer pour notre propre vie de foi. À sa suite, nous pouvons vivre une conversion, un décentrement afin de remettre Dieu au centre de notre vie, Lui par qui nous vivons car « nous ne sommes faits que d’amour. »

Brigitte,
Service de Documentation

Ces livres sont disponibles au Service de documentation. N’hésitez pas à les réserver par téléphone au 010/23.52.63 ou par mail : documentation@bwcatho.be.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :