31 mai – Évangile de la Pentecôte

Depuis sept semaines, les textes de la liturgie nous ont « plongés » dans le Mystère pascal. Nous avons vu Jésus ressuscité s’approcher des disciples, marcher avec eux. Il s’est laissé toucher ; il a réchauffé les cœurs. Il nous a donné des piliers sur lesquels s’appuyer : il EST le Chemin vers le Père ; il prie pour nous et est avec nous tous les jours. Enfin, il nous donne l’Esprit Saint, Témoin fidèle et discret de la relation qui unit le Père au Fils, le Fils au Père et qui nous introduit dans cette relation. Il nous reste à dire « me voici ! Que l’ Esprit Saint fasse de nous une éternelle offrande à ta gloire, Seigneur ! » 


« Prier la Parole… pour en vivre » propose une écoute priante de la Parole. Elle est fondée sur la conviction que la Parole de Dieu est vivante et « prend chair » aujourd’hui dans la vie de celui qui l’accueille en vérité. Passant par une compréhension du texte, la recherche de son sens profond, elle achemine naturellement vers un cœur à cœur avec Dieu qui ne peut qu’influer sur l’agir au quotidien.

Cette prière de la Parole est l’héritière d’une longue tradition appelée Lectio divina.


Prier l’évangile
de la solennité de la Pentecôte A

Jean 20,19-23

Télécharger la méditation au format pdf

  • Introduction

L’évangile proposé ce jour reprend le début de celui du deuxième dimanche de Pâques. Serait-ce un retour à la case départ après un beau cheminement ? Il est vrai que nous rejoignons les disciples qui, par peur des juifs, ont verrouillé les portes du lieu où ils se tenaient. « Et Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur donne la paix et montre ses mains et son côté ». Mais cette fois l’accent n’est plus mis sur Thomas mais sur le don de l’Esprit Saint. Don réalisé dans la simplicité : Jésus répand son souffle sur les disciples. Selon les Actes des apôtres, il s’agit « comme un violent coup de vent qui remplit toute la maison et leur apparaît semblable à des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux » (Ac2,2-3). Pas d’exclusion, chacun reçoit sa part.

Après le don de la paix et le don l’Esprit, nous voilà prêts à œuvrer « en vue du bien de tous » (1Cor 12,7).

 

  • Comprendre la Parole (Jn 20,19-23) – Quelques repères

Avec le chapitre 20 de l’évangile selon Jean, nous sommes dans le temps des « apparitions » du Ressuscité qui toutes ont  lieu le même jour. Après la découverte du tombeau vide, de bonne heure, par Marie de Magdala, la venue au tombeau de Pierre et de Jean, la rencontre entre Marie et son Seigneur, c’est au tour des disciples – « le soir, ce même jour, le premier de la semaine », que se situe le don de l’Esprit.

Si la journée commence en plein air, elle se termine dans une maison où toutes les portes sont verrouillées à cause de la peur. Jésus répond à cette peur par la Paix. Puis, il envoie ses disciples, mais pas n’importe comment. Il les envoie « comme le Père l’a envoyé » c’est-à-dire dans une parfaite communion.  Et enfin, il leur donne l’Esprit pour accompagner et vivifier leur mission : remettre les péchés.

Tout se passe comme Jésus l’avait annoncé à ses disciples le soir du Jeudi saint :

  • « je vous donne ma paix ; ce n’est pas à la manière du monde que je vous la donne. Que votre cœur ne soit pas bouleversé ni effrayé. » (Jn 14,27)
  • « D’ici peu de temps, le monde ne me verra plus, mais vous, vous me verrez vivant, et vous vivrez aussi. »  (Jn 14,19)
  • « Vous serez dans la peine, mais votre peine se changera en joie. »  (Jn 16,20)
  • «Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous… » (Jn 14,16).

Et Jésus confie une mission à la communauté des disciples : remettre les péchés ou les maintenir. Étonnant !

« Qui peut pardonner les péchés sinon Dieu seul », s’indignaient les scribes et les pharisiens après que Jésus eut remis les péchés au paralytique (Lc 5,21). Par l’Esprit Saint, serions-nous dans une telle communion avec le Père et le Fils ? Confiance!

Quand nous avons peur, nous pouvons toujours demander la Paix pour nous remettre sur la route de la construction du Royaume. Veillons à ne pas nous laisser paralyser par la peur et ne nous décourageons pas, la Paix du Ressuscité trouve toujours par où entrer dans notre cœur. Et n’oublions pas que c’est en Église que nous sommes invités à recevoir la Paix, le don de l’Esprit et la mission.

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (20,19-23)

19 C’était après la mort de Jésus ;
le soir venu, en ce premier jour de la semaine,
alors que les portes du lieu où se trouvaient les disciples
étaient verrouillées par crainte des Juifs,
Jésus vint, et il était là au milieu d’eux.
Il leur dit : « La paix soit avec vous ! »

20 Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté.
Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur.

21 Jésus leur dit de nouveau : « La paix soit avec vous !
De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie. »

22 Ayant ainsi parlé, il souffla sur eux et il leur dit :
« Recevez l’Esprit Saint.

23 À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ;
à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »

  • Écouter la Parole de Dieu et la prier

En vivant un temps de Lectio divina
(d’après la grille proposée par « PRIER LA PAROLE … pour en vivre »)

1er temps

Invoquer l’Esprit Saint au cours d’un bref moment de silence.

« Viens, Esprit Saint, en nos cœurs
et envoie du haut de ciel
un rayon de ta lumière.

Viens en nous, père des pauvres,
viens, dispensateur des dons,
viens, lumière de nos cœurs ».

Viens ouvrir notre coeur
à ce que le Seigneur veut nous dire par sa Parole.
Accompagne-nous dans notre Lectio Divina de ce jour. »

Ou avec des mots personnels…

2ème temps – Lectio

  • Lire le texte en silence : je repère les mots, les personnages, les mouvements, le lieu… Je me représente la scène… Je relève ce qui me paraît important dans le texte.

Cette étape revêt un caractère plus studieux mais est importante pour « scruter » le texte biblique et lui permettre de véritablement me parler. « Que me dit le texte ? »

3ème temps – Meditatio

  • Relire lentement le texte : je regarde Jésus. Il me parle à travers cette Parole. Qu’est-ce que le texte me révèle-t-il de lui ? Quelle est la foi qui s’y exprime ? Comment ce témoignage de foi résonne-t-il en moi ? Qu’est-ce qui me rejoint aujourd’hui ? En quoi suis-je éclairé-e ? Touché-e ? Interpelé-e ?

Convaincu-e que cette Parole de Dieu s’adresse à moi pour aujourd’hui, je ne me précipite pas pour rechercher des applications concrètes immédiates. Je ne me fixe pas sur moi-même mais sur Dieu en ayant une lecture christocentrique et en m’attachant d’abord à contempler la grandeur et la beauté du Mystère révélé.

4ème temps – Oratio/Contemplatio

  • Relire le texte lentement et laisser monter ma réponse, une prière nourrie des paroles du texte bibilique et véritable cœur à cœur : je laisse mon cœur parler librement à Dieu, dans la louange, la demande de pardon, la supplication, l’intercession…

Il ne faut pas avoir peur de consacrer du temps à cette étape. Donner le temps au temps… pour permettre une adhésion du cœur. Le laisser s’ajuster à la disposition intérieure du Christ.

5ème temps Actio

Il y a bien un 5ème temps, car en prolongement à ce temps de prière et par « la grâce de Dieu », la Parole prendra chair dans le concret de ma vie.

Lecture infiniment personnelle, la lectio divina est aussi une lecture en Église. Il est bon de terminer en priant le Notre Père qui nous replace au cœur de l’Église.


Service « Vie spirituelle »
Vicariat du Brabant wallon


Vous pouvez poursuivre votre prière
avec une méditation sur une oeuvre d’art représentant la Pentecôte.

 

Un commentaire sur “31 mai – Évangile de la Pentecôte

Ajouter un commentaire

  1. J’aime beaucoup le symbolisme de la croix-colombe. La croix, c’est la miséricorde donnée et reçue… L’oiseau qui s’envole, c’est l’amour du Père qui ne peut que se répandre.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :