En route vers Noël ! – Message n°18 de Mgr Hudsyn

Chers amis et collaborateurs,

Vous avez reçu ce matin la dernière déclaration des évêques parue dans la NWL de l’Archevêché. Je voudrais y ajouter quelques commentaires et propositions en tenant compte aussi du Moniteur belge de ce 11 décembre qui vient de paraître.

La possibilité de célébrer des eucharisties à 15 personnes ne simplifie évidemment pas la situation en particulier pour les grandes paroisses. Je laisse chaque paroisse apprécier ce qu’elle peut mettre en œuvre à partir de ce dimanche 13 décembre comme messes de semaine et messes dominicales, mais aussi comme autres temps de prière (chapelet, adoration, laudes ou vêpres, partage de la Parole…). Le Moniteur belge de ce soir précise bien que les nouvelles règles permettent d’avoir – et au même moment – dans une église 15 personnes, en ajoutant : enfants de moins de 12 ans et ministre du culte non compris.

En ce qui me concerne, je voudrais faire une double proposition concernant la fête de Noël :

  • Je voudrais inviter les paroisses et/ou les UP à mettre en œuvre à Noël une messe particulière.

Je propose que vous invitiez 15 personnes pour célébrer l’eucharistie – le 24 au soir ou le 25 – en tenant compte de ceci : qu’elles soient là en tant que représentant la paroisse dans sa diversité. Par « représentant », je songe par exemple, que soient présents une catéchiste, un membre du pôle solidarité, un membre de l’EAP, une personne ou un couple âgés, une famille, un catéchumène, une personne un peu frontière, un visiteur de malade, un personne handicapée… que sais-je ? Ils seront là, portant dans la prière, posant sur la patène toute la paroisse, le quartier, le village, en communion avec le Christ venant nous apporter paix et fraternité.

Toute la paroisse serait avertie de cette messe et si c’est possible, il serait très significatif qu’elle soit retransmise par streaming.

Il va sans dire que le plus grand nombre de ces personnes présentes se partageront chants, lectures et intentions.

Il va sans dire aussi… qu’il s’agit de 15 personnes « enfants non compris » !

Il faut le gel, le masque et 10 m² par personne ou par bulle familiale… Pour rappel, 10m² cela veut dire qu’on se trouve (et dans tous les sens) à 3,163 mètres les uns des autres ! Pas à 4 ni à 5m…

Mieux vaudra peut-être célébrer cette eucharistie portes fermées pour éviter toute tension à l’entrée.

Je compte beaucoup sur vous pour que de partout du Brabant wallon se lèvent ces messes sur le monde de ce temps !

  • Comme les évêques le suggèrent, puisque beaucoup ne pourront pas participer à une assemblée eucharistique à l’occasion de Noël, le geste tant personnel et familial que nous voudrions mettre en valeur c’est de se rendre à l’église pour une visite à la crèche. On peut donc entrer dans l’église par groupe de 15 personnes enfants non compris.

Voici ce que je vous propose en ce qui concerne le Vicariat : prévoir un accueil particulièrement soigné et chaleureux dans les églises les après-midis des 24, 25 et éventuellement 26 décembre, voire plus – à vous de préciser les heures. Et y inviter largement les gens des environs (toutes-boîtes, affiches…).

  • Les groupes qui se présentent seront accueillis par les prêtres, diacres, animateurs et animatrices pastorales du lieu, des bénévoles de la paroisse.
  • L’église sera illuminée, fleurie, avec éventuellement un fonds musical ou le jeu de l’orgue en sourdine.
  • On invite à un parcours qui pourrait être conçu comme ceci :
    • À l’accueil remise d’un petit texte biblique
    • Prière à la crèche (silencieuse, en lisant le texte de la Parole reçu, ou avec un des permanents de la paroisse)
    • Près de l’autel, on écrit sur un beau support une intention de prière qu’on dépose devant l’autel en allumant un lumignon qui prolongera notre prière
    • Prière près du tabernacle – en ce qui concerne le Brabant wallon – j’autorise ces jours-là qu’on y donne la communion à ceux qui le souhaitent – moment de recueillement (bref car d’autres attendent pour entrer) – puis celui qui a donné la communion lance le Notre Père qui conclut ce parcours.

À chaque lieu d’adapter ceci. De bien organiser la fluidité des groupes.

La présence, ces jours-là, des pasteurs et de leurs collaborateurs pour accueillir et accompagner ces visites à la crèche me semble essentielle pour en faire une démarche d’Eglise chaleureuse.

Je sens que loin de nous anéantir, ces ouvertures qui nous sont faites, même si elles sont restrictives, suscitent finalement pas mal de créativité dans nos paroisses. Plusieurs contacts aujourd’hui en témoignent. N’oublions pas aussi la page « Allons à la crèche » qui donne accès à la vidéo de la CIPL « Prier devant la crèche » à regarder en famille, et qui reprend le dépliant de la CIPL que nous avons largement diffusé.

Noël approche… Le Seigneur a donné à Jean-Baptiste l’énergie joyeuse de proclamer aux hommes de son temps le don de cet amour qui dépasse tout ce que nous pouvons imaginer. Qu’il nous aide à faire résonner de mille manières le mystère de ce « Verbe qui s’est fait frère » (Bienheureux Christian de Chergé) qui nous rejoint sans se laisser arrêter par ces temps incertains. Que le Seigneur nous donne à toutes et tous, à travers notre mission à chacun, de préparer les chemins de sa venue pour que naissent des temps nouveaux.

Avec toute ma communion.

+ Jean-Luc Hudsyn
11 décembre 2020

Illustration : Pixabay

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :